Le premier jour du reste de ma vie…Partie 1…

 

Processed with VSCO with a6 preset

Par où commencer…et comment le raconter…

Il m’a fallu un peu de temps pour pouvoir écrire, pour pouvoir parler, mais aujourd’hui je suis prête, alors voici le premier jour du reste de ma vie, enfin la première partie…

Je vais être la plus sincère avec vous et en même temps je ne veux pas stresser les futures mamans qui liraient cet article. Nous ne sommes pas préparées à toutes les situations lors d’une grossesse, c’est pourquoi il est important pour moi de vous raconter le plus dur, tout en vous rassurant car chaque histoire est différente et au bout de cette douloureuse journée j’ai rencontré l’amour de ma vie…

Mon terme était prévu le 2 novembre mais comme bébé était estimé à plus de 4kg j’espérais qu’il arrive avant…D’où l’acuponcture,…
Mercredi 24 octobre vers 22H30 j’ai commencé à avoir des contractions régulières ( toutes les 7-10min ) mais pas vraiment douloureuses…
Vers 3h du matin, j’ai quand même appelé ma sage-femme (Jack) qui m’a conseillé de prendre un bain. Après le bain, plus aucune contraction, je me rendors. Puis au petit matin les contractions reprennent, toujours pas très douloureuses, mais toujours plus régulières ( 5min ), je rappelle donc Jack qui me donne rendez-vous à la maternité à 9h30 afin de m’examiner.

À la maternité, il me met sous « monitoring » 30min afin de contrôler le rythme cardiaque de bébé et mes contractions, il examine mon col et fait une petite échographie pour vérifier que bébé soit toujours bien placé.
Cet examen m’angoissait énormément, et je ne vais pas mentir ce n’est VRAIMENT pas agréable mais heureusement c’est rapide et je me suis rendue compte plus tard, une fois que les contractions s’intensifient on ne sens plus rien…     LOL

Donc verdict, mon col commence à s’effacer et je suis « ouverte à 1″. Du coup retour à la maison et je dois le rappeler pour faire le point en fin de journée.
Nous arrivons à 12H en bas de la maison, j’ouvre la porte de la voiture, sors et là je sens quelque chose qui coule…
Je dit à Hugo  » Bébé je sais pas ce que c’est mais ça coule…LOL »
Je monte en vitesse, ma mère qui est là depuis 1 semaine m’accueille et je lui dit que ça coule depuis que je suis en bas, elle m’apprend donc que ça y est…JE PERD LES EAUX!!

Je rappelle Jack qui me pose plusieurs questions pour savoir si tout est normal et me donne rendez-vous à la maternité de nouveau pour 15H30.
Les contractions commencent à se faire plus douloureuses, toujours toutes les 5min mais en terme de douleurs vraiment incomparable!! J’arrive à manger un peu entre chaque souffrance et je dois vous l’avouer je mange même des sushis!! La sensation ce serait vraiment comme une vague, on la sens monter, elle atteint le sommet et elle redescend…
À 14H30 je rappelle Jack pour lui dire que je ne tiens plus et que je préfère qu’on se retrouve plus tôt à l’hôpital, une fois arrivée, il me met à nouveau sous « monito », m’examine, je ne suis qu’à « 2 ».

Il me place dans une salle de « Pré-travail » avec un ballon, un lit et comme des draps accroché au plafond pour me suspendre…La photo c’est cadeau…LOL

 

J’arrive à tenir jusqu’à 17h30 puis les douleurs commencent à être insupportables, j’ai envie de sauter par la fenêtre, de me pendre avec les draps, de mourir, je pleure, bref, J’EN PEUX PLUS!!
Je sonne sur le gros bouton rouge et appelle Jack à l’aide, bon ok ça me fait flipper mais tant pis…JE VEUX LA PÉRIDURALE!!!
Il me dit  » Manon de toutes façons, vous avez tellement peur que vous bloquez votre col donc on va aller en salle de travail, poser la péridurale, et tout va bien se passer… »

Nous voila en salle de travail encore « sous monito » et là, la première chose que je redoutai…La perfusion!! Oui je suis une angoissée des aiguilles donc honnêtement je flippe. Au final on souffle un bon coup, ça fait pas du bien mais ça passe, je gère et en 2min c’est fini. L’anesthésiste arrive, un homme super sympa, il m’explique la position et tout ce qu’il va me faire. Hugo est là, il reste avec moi, toujours, il colle son front au mien, nous ne sommes plus qu’un et Jack est la aussi. C’est parti!!
J’ai une première anesthésie locale qui dans mes souvenirs ne fait pas mal, puis la péridurale…Alors en terme de douleur au moment de la piqure ça fait carrément moins mal que la perfusion, puis à un moment il demande si on sent plus à gauche ou a droite…Moi c’est, À GAUCHEEEEEEEEEEEE lol
C’est vraiment pas agréable mais je gère, Hugo m’encourage, me soutient, je suis forte, je ne bouge pas et en quelques minutes c’est terminé…

S’en suit alors une longue période d’attente, j’ai faim mais je ne peux plus manger ( Je me souviendrais plus tard d’Hugo qui mange un gros macdo à coté de moi lol ).
J’arrive plus ou moins à dormir, j’ai une dose de péri toutes les heures. J’ai demandé la dose minimale et je m’injecte seule à peu prés une autre dose entre. Je sens toujours un petit peu les contractions mais comparé à leurs violence c’est rien, c’est vraiment magique ce truc lol
Puis les premières petites complications arrivent…le coeur de Lenny nous fait à plusieurs reprises des petites pirouettes, il baisse un peu puis remonte, monte un peu trop puis redescend et puis après un énième examen Jack s’aperçoit que Lenny est mal positionné, il regarde vers le ciel, il m’explique donc qu’il va falloir le tourner…

Sensation très bizarre mais pas horrible vu que je suis sous péridurale, et heureusement Jack est un génie il réussi à le retourner et arrive même à me planter quelques aiguilles d’acuponcture pour me détendre…
À partir de ce moment là, je n’ai plus aucune notion de temps ou de quoi que ce soit, je ne peux pas vous dire combien de temps c’est écoulé mais à un moment donné Jack me dit  » Ça y est Manon, on va y aller »…

Processed with VSCO with a6 preset

Là il m’installe, une autre dame l’accompagne mais honnêtement elle ne sert à rien, à partir du moment où j’ai commencé à vomir elle a disparu lol
Après 4 tentatives de 3 poussées chacune tout en vomissant je commence à comprendre que ça ne va pas aussi vite que prévu et je vois Jack partir chercher plusieurs personnes…
Une dame vient à coté de moi, je crois, et me dit que mon bébé est trop haut et qu’il commence à souffrir donc soit elle arrive à poser des instruments qui vont m’aider à descendre Lenny, soit nous irons au bloc pour une césarienne en urgence…

Ma pire angoisse arrive, je suis paniquée, Hugo toujours à mes côtés me racontera plus tard qu’il a paniqué en voyant les forceps ( qu’il décrit comme des crosses de hoquet ), mais honnêtement tout va très vite, je ne ressens aucune douleur juste une sensation que je ne saurais expliquer mais tellement…Horrible…Viscéral…
L’impression que l’ont me visse quelque chose à l’intérieur avec des bruits….CRIC…CRIC…CRIC…qui me hanteront des jours après…

Mais dieu merci ça marche!!!
Je pousse 4 fois, puis souffle doucement et enfin la délivrance…Mon fils est là posé sur moi…Je ne pourrais décrire cette sensation, au début je n’ose même pas le regarder, le toucher, il est chaud, tout rose, Hugo coupe le cordon ( Tout ça je ne m’en souviendrais que quelques jours après…avant le négatif prenait trop le dessus…)
Puis tout va à nouveau très vite, on m’annonce qu’on a du me faire une « épisio » et je me souviens annoncer avec une petite voix d’enfant  » Bah je pense que c’est mieux une « épisio » qu’une déchirure »…Et l’on me répond « Malheureusement Mme vous avez aussi une déchirure »…

S’en suit 45min horrible où l’on commence à me recoudre et là…Noir…Je me sens partir, je recommence à vomir et je me souviens répéter en boucle « Oulala je crois que je fais une crise d’angoisse, je vais tomber dans les pommes », et cette réponse… »Non madame, là vous faites une hémorragie… »
Je vois Jack dire à Hugo et Lenny de partir, je me retrouve seule, une dizaines de médecins entrent dans la salle, je suis perfusée de partout, je ne comprend pas ce qu’il se passe, tout le monde chuchotent, tout va trop vite, je veux qu’on m’explique, j’ai peur, j’appelle Jack « Svp, svp dites moi ce qu’il ce passe!! ».

Un peu dur de vous raconter tout ça…

On m’explique que je fais une hémorragie, on vérifie que le placenta est bien sorti, qu’il ne manque rien et après ce qu’il me semble être une éternité mon mari et mon fils reviennent…
Je suis vidée, je n’ai plus de force, mais je les regardes, je les aime tellement et en même temps je n’ai vraiment pas de pensée positive à ce moment là…
C’est vraiment aujourd’hui que je revois ces images avec émerveillement, la puéricultrice qui l’examine, le peau à peau avec Hugo, au final c’était magique comme moment, même si moi je l’ai hyper mal vécu…

Je suis restée un peu plus de 5h en observation dans la salle d’accouchement, puis on m’a mis dans un fauteuil roulant et on nous a monté dans la chambre…

C’est assez pour aujourd’hui, je vais faire une petite pause et je reviendrai jeudi pour vous raconter la suite, ce qu’il m’est vraiment arrivé avec des termes médicaux, « L’après », qui n’est pas simple non plus, mais souvenez vous chaque histoire est différente et aujourd’hui après 10 jours même si je souffre encore, je suis la plus heureuse du monde…

Je vous aime,

Maman bandana ❤

 

 

22 commentaires

  1. Bonjour Manon je vais commencer par te féliciter pour Lenny et ce récit. C’est très touchant et ça me rappelle de sacrés souvenirs. Non tu n’oublieras pas ça fait désormais partie de tes « cicatrices » . Les émotions négatives s’estomperont par rapport au bonheur immense d’avoir son bébé sur soi…c’est important d’en parler tu as bien fait et oui l’accouchement ce n’est pas toujours une poussée et hop tu remets ton jean’s taille 36 😉. Moi j’ai vécu une césarienne en urgence pour mon 1er et un merveilleux accouchement pour le 2eme (afin avec quelques vilaines émotions bien estompées depuis le temps ) et aujourd’hui tout ça est bien loin mais je me rappellerai toute ma vie deux instants magiques…prends soin de toi Manon 😘

    J'aime

  2. Manon merci pour ton témoignage…… chaque accouchement est différent! j ai vécu un accouchement similaire pour mon fils aîné. .. tout pareil sauf…. l hémorragie! et bien pour le deuxième je ne m étais pas fait de plan sur la comète car je savais que je dillatais très lentement…. un peu comme toi…. et bien ce fut le plus bel accouchement dont je puisse rêver.. … des contractions 100 fois plus fortes que pour le premier.. .. tjrs très long mais quand.meme moins…. et surtout pas d episio et pas de déchirure.. .. et un bébé sorti naturellement et sans forceps…. et surtout sans souffrir….. je te conseille de le mener rapidement chez un osteo car lui aussi à bcp souffert de la accouchement et à besoin d être rassuré. tu dis sur snap qu’ il pleure bcp ( c est normal hein… lol ) mais ça peut bcp l aider….. pleins de bisous et encore merci ! et bravo!!!!!

    J'aime

  3. Ah les joies du 1er accouchement…vomissements…douleurs…et de tout ce que tu as vécu pendant l episio je sentais le scalpel me couper et là je commence à dire à la sage femme que je sens des coups de cuter et bien évidemment ils avaient oublier de me faire l anesthésie locale au final points intérieur et extérieurs et déchirée jusqu a l anus…les joies du 1er accouchement. Effectivement nous ne sommes pas préparer à toutes ces douleurs !! Mais on oublie vite dès que notre enfant arrive dans nos bras…maintenant vous êtes 3 et tu vas vite oublier tout ça.. crois moi…gros bisous à vous 3.

    J'aime

  4. Wow, ça m’a donné des frissons tout ça… J’espère que tu vas mieux maintenant ! Ça me fait mal au cœur de savoir que tu as vécu tout ca… Mais je suis sur qu’aujourd’hui tu es heureuse et ça me rassure ! Tu es extrêmement courage bravo ma belle ❤️

    J'aime

  5. Coucou Manon, ton article me touche vraiment profondément, j’en ai des frissons.. je dois accoucher fin janvier et j’avoue que je suis un peu stressée.. j’espère ne pas vivre la même chose que toi, la nature décidera..
    En tout cas merci d’expliquer les choses clairement, et c’est vrai qu’il faut s’attendre à tout !
    Plein de bonheur pour la suite ❤
    J’ai hâte à jeudi quand même !

    J'aime

  6. Bonsoir
    Tout d’abord toute mes félicitations!!
    Quel magnifique témoignage!
    J’ai l’impression de revivre mon accouchement qui me hante encore après 2ans… comme vous dites je trouve que nous ne somme pas assez bien préparé.
    Tellement hâte de lire la suite!
    Bonne soirée

    J'aime

  7. Je ne peux que comprendre cette douleur j’ai eu l’impression de lire le régit de mon accouchement bcp de complications et même fin. Aujourd’hui Lila a 16 mois, je commence à m’en remettre une chose est sûre je ne veux plus d’enfant. Trop de souffrance physique mentale. Le changement de notre corps ou encore la douleur de l’accouchement tout ça n’est pas abordé en cours de préparation et je trouve ça bien dommage. Votre deuil ça se faire doucement il faut bcp en discuter et exorciser la chose.
    Mais la plus belle des choses est votre fils et bravo pour cela 😘.
    Maintenant bienvenue dans le monde de l’anticerne magique, la coiffure approximative ou encore maintenant le pipi en duo 😂

    J'aime

  8. Oui chaque accouchement est différent et chaque le ressent differament ☺️, il faut garder que le positif ,le bonheur de l avoir dans les bras sa fait oublié tout le reste . T une Warrior bravo maman bandant ❤️❤️❤️❤️❤️

    Virginie 42

    J'aime

  9. J’ai vécu à peu près le même accouchement mais sans les vomissements (j’avais des nausées ) et l’hémorragie. Un moment très difficile et au bout de presque 16 ans mes souvenirs sont toujours aussi réels mais quel bonheur d’avoir un garçon en bonne santé.

    J'aime

  10. Ton récit ma mis les larmes aux yeux. C’est tellement touchant et à la fois ça fais mal de savoir ce que tu as traversé.
    Chaque accouchement est différent et chaque personne le vie differement.
    En tout cas tu as était super courageuse et notre force dans ces moments là ce sont notre enfant et notre conjoint.
    Le meilleur reste à venir je vous souhaites à tous les trois pleins de bonne choses.
    Marlène maman dun petit maël de 3 ans.

    J'aime

  11. Bonsoir Manon
    Je me retrouve un peu dans ton accouchement par rapport à celui que j’ai vécu avec Timéo… L’accouchement, le séjour à la clinique ont pour moi étaient une « horreur »! Je me suis dit « plus jamais »! Heureusement, Ludo a toujours été présent pour s’occuper de nous…

    Mais je voudrais te dire qu’effectivement, chaque accouchement est différent… Autant la naissance de Timéo a été longue, compliquée, douloureuse autant, 1 an après, la naissance de Noëllyne a été facile, rapide,… Que du bonheur!

    En tant que femme, maman, on se souviendra toujours de ses douleurs, sensations mais le final est tellement beau, n’est-ce pas?! 😉

    J'aime

  12. L’accouchement ! Chaque récit est touchant et bouleversant.les souvenirs me remontent et les regrets aussi.une césarienne programmée, mais deux heures avant de prendre ma fille .trop fatiguée pour être émue.impossible de m’occuper d’elle .j’ai mis longtemps à faire le lien avec ma fille .
    Remets toi bien prends le temps !!!

    J'aime

  13. J’ai eu l’impression de revivre mon accouchement en te lisant…forceps episio… hémorragie …une horreur et pourtant 4 ans apres je me lance pour bebe 2. Ces petits coeurs nous font tout oublier avec le temps et leurs sourire tu as ete courageuse sa ne deviendra que de lointains souvenirs

    J'aime

  14. Merci Manon pour ce partage. Ça fait du bien de voir qu’un accouchement n’est pas forcément idyllique ! Car quand on regarde Kate Middleton qui a peine 8h après avoir accouché est toute pimpante, marche normalement, n’a pas l’air de souffrir. On se dit et pourquoi pas moi? Je suis la seule à en garder un mauvais souvenir, culpabiliser de se dire que ce n’etait Pas un des plus beaux jours de notre vie. La rencontre si était sublime mais l’avant rencontre (accouchement ) et les quelques jours après ne font en aucun cas rêver. J’ai moi même accouché ce 18 août 2018, premier bébé, pas eu de péridurale car l’anesthésiste ne voulait pas prendre de risque avec ma scoliose par peur de la paralysie ( ce n’était pas ce qui avait été dit lors de la visite du 7ème mois), une déchirure, ne pas forcément avoir su pousser correctement et souffrir le martyr pour s’assoir, avoir l’impression que le coccyx était cassé, la chute des hormones, un petit baby blues, les pertes qui ne s’arretent pas, les bouffées de chaleur, la montée de lait, la poitrine douloureuse… se dire que plus jamais on voudra d’enfant alors qu’a la base j’en voulais 4…
    À bientôt 3 mois après l’accouchement, tout cela n’est qu’un lointain souvenir, on oublie le mauvais et on garde le meilleur, cette rencontre avec un enfant tant imaginé, pense, façonné, idéalisé… on le contemple à longueur de temps et on regarde ce qu’il a pris de papa ou de maman. Qu’il est le plus beau de tous, qu’on a bien travaillé 🙂
    On se demande Comment on a pu vivre sans lui, ce qu’on faisait de tout ce temps libre que l´on avait! Et on commence à penser que finalement ça serait chouette que ce petit être est quelqu’un avec qui jouer plus tard. Finalement la nature est très bien faite… donner la vie n’est pas forcément simple mais on sait au final pourquoi on souffre, pour cette belle surprise et cadeau qui nous atend au bout !!! Toutes mes félicitations en tout cas!!!

    J'aime

  15. Ton histoire ma bouleversé. Je n’est pas encore d’enfants. Donc je ne peux pas dire grand chose. Mais bravo à toi pour ta force et le courage que tu as pour nous partager tout ça. Je te souhaite de guerir « vite ». Profites bien de ta nouvelle vie à trois. Bisous

    J'aime

  16. Coucou manon , je t ai rencontrée à la séance photo dans l eau avec Aurore. Tout d abord felicitation a vous deux .

    J ai aussi eu de grosses complications. .. déclenchement, peri qui ne marche pas , cesarienne d urgence et hemoragie et transfert dans un autre hopital. J ai pu revenir que le lendemain dans ma mater. J ai aussi eu l impression de partir, et j en ai fait des cauchemards et j ai pleurée chaque jours pendant 1 mois. Si tu as envie d en parler . N hésite pas . Demande à Aurore elle à mon FB . Bisous

    J'aime

  17. On nous parle de l’accouchement mais jamais de l’après… Quand on arrive plus a s’asseoir correctement marcher aller à la selle.. C’est tellement dur mais on sait pourquoi on le fait pour nos bébés qu’on aime fun amour viscérale ❤❤ La douleur passe vite heureusement d’ailleurs
    Bon courage et félicitations 😊😊

    J'aime

  18. Tout d’abord félicitations, bravo d’avoir partagé cet article qui aidera certainement des futurs mamans et papas . Et oui chaque accouchements est différents , dans un temps lointain on disait que l’accouchement est « un mal beau » et il prend toute sa signification quand tu vois ton bébé , cet enfant te fera tout oublier. Je vous souhaite tout le bonheur du monde …..

    J'aime

  19. Je me reconnais un peu dans ton accouchement mais en un peu plus compliqué sur le remonter en chambre mais j’en garde quand même un bon souvenir même si ce n’est pas l’accouchement idéal mais le prochain sera mieux bisous à votre petite famille

    J'aime

  20. Coucou Manon encore félicitations à vous pour votre merveilleux Lenny moi j’ai eux un travail de 20h es pareil j’ai eux épisio plus déchirure j’en ai souffert pendant 2mois j’en pleuré pour mois les premiers mois de ma fille je ne les es pas vécu a fond je ne pouvais pas rester début. 1 mois après mon accouchement toujours autant mal je vais donc au urgence ou j’ai accouché es là elle me fait des examens les résultats tombé je me tape un staphylocoque doré je n’en pouvais plus mais au 3mois de ma fille sa va mieux dieux merci il m’a fallu pas mal de mois pour m’en remettre chaque accouchement es différents aujourdhui ma fille a 15mois es j’y pense encore surtout que les n’y voudrai un deuxième mais celas le freine un peut mais comme j’ai dit chaque grossesse es chaque accouchement es bien différents es puis nos petit bout sont en pleine forme c’est le principal bisous a toi

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s